Maïeusthésie Niveau III

Formation en Communication thérapeutique et Assertivité

Maïeusthésie Niveau III

Objectifs

  • Acquérir et/ou perfectionner des capacités à apporter une aide psychologique. Affiner la qualité du positionnement avant toute action de communication (assertivité), d’accompagnement ou de thérapie :
  • Percevoir comment et pourquoi l’attention de l’écoutant se porte à un endroit pendant un entretien
  • Percevoir et comprendre ce qui motive le projet qui mobilise l’écoutant
  • Comprendre le fait de porter son attention au bon endroit et avec un juste projet
  • Mettre en œuvre le fait de porter son attention au bon endroit et avec un juste projet
  • Comprendre aussi la nature et la mise en œuvre des outils verbaux et non verbaux utilisés

Applications 

  • Professions sanitaires et sociales : Écoute, accompagnement, soutien psychologique, entretien d’aide, soins.
  • Accompagnement d’autrui : dans les situations de l’existence et diverses urgences psychologiques de la vie

Pré-requis 

  • Avoir suivi le niveau 2

Déroulement

  • Après un tour de table, et un échange sur les nouveautés et le vécu de chacun depuis la dernière session, la formation se déroule comme suit :
  • Chaque demi-journée, une analyse de l’action et du positionnement est effectuée en groupe, sur une situation différente.
  • Les participants restent autour de la table. L’un d’entre eux se propose d’être le patient (ou l’interlocuteur). Il énonce ce qui le préoccupe. Les stagiaires notent où va leur attention, quelle est leur intention, quelle phrase ils proposent.
  • Puis il y a partage de ce qui a été noté, assorti de la supervision et des recentrages du formateur. Le but est de pleinement mettre en conscience ce qui fait la qualité d’un entretien, ce que sont les premiers réflexes, et pour quelle raison (chaque difficulté rencontrée est une source didactique précieuse).
  • Avec une situation par demi-journée, l’expertise des stagiaires s’affine en matière d’écoute, de communication, d’accompagnement psychologique, de psychothérapie.
  • Les situations abordées sont toutes menées à terme par le formateur, ce qui ajoute des éléments didactiques importants.
  • Cela permet de préciser le début de séance, le déroulement de la séance, et la fin de la séance
  • L’expérience a montré que la difficulté principale vient d’un mauvais positionnement de l’attention pendant l’entretien, l’aide ou la thérapie. Au cours de cette session, un travail de précision se fera sur ce point, à travers de nombreux exemples. Il sera question de ce qui vient à l’esprit du communicant ou du thérapeute, avant même d’envisager une parole ou une action juste.

L’attention : Savoir où l’attention du communicant ou du praticien doit naturellement se porter quand l’interlocuteur ou le patient évoque son problème.

Le projet : Il doit toujours s’agir de réhabilitation et non de résolution de problème (ni vaincre, ni résoudre).

Le cheminement : Savoir se laisser conduire par les indications et les résistances. Notion de confiance. Considérer la manifestation ou le symptôme comme existant « spécialement pour » une réhabilitation.

La mise en œuvre : Trouver les mots et l’attitude justes et précis, qui doivent naturellement découler du bon positionnement de l’attention et du projet. Expérimenter le fait d’accomplir, un guidage non directif et une réhabilitation satisfaisants. Mettre en œuvre de façon précise la validation existentielle.

Remarques : Toutes les situations personnelles évoquées et travaillées respecteront les souhaits et les limites désirées par chacun. Les cheminements d’aide, de guidage non directif et de réhabilitation seront accompagnés et supervisés par le formateur, psychopraticien.

Les notions de respect et de confidentialité sont au cœur de notre approche.

Acquisitions de fin de stage

Une meilleure conscience des enjeux liés au positionnement du praticien (rôle du non verbal, et même au-delà). Une meilleure connaissance des attitudes, postures, zones d’attention. Une clarification du projet de l’entretien et des enjeux de la psyché, ainsi que de la verbalisation qui en résulte. Meilleure réalité face à de multiples parcours complets, depuis l’énoncé initial du patient jusqu’à l’aboutissement.

Formation non financée par le CPF et Pole emploi.
Peut être financée par l’employeur, le FIF-PL, l’AGEFICE, grâce à un contrat de sous-traitance avec un organisme certifié QUALIOPI.
Hébergement sur place à partir de 30 € par nuit. 

SESSIONS · 5 jours · 33hLundi 18 au vendredi 22 mars 2024
Lundi 21 au vendredi 25 octobre 2024

Durée : 33 h
Horaires 9h-13h  14h30-18h00
sauf jour 5 de 9h-12h

630 € en autofinancement
840 € financement FIF-PL
1260 € financement Agefice ou OPCO

 

icon map

Re-Sources Jura 
Gîte et salles du Relais
5 bis rue du moulin
39600 Les Planches-près-Arbois

Intervenant : Christelle Jeannin
Psychologue et formatrice en maïeusthésie, thérapeute par la communication thérapeutique et existentielle.
Riche de 25 ans d’expérience en institution, accompagnement familial et d’équipes de professionnels dans les secteurs social, médico-social et psychiatrique, elle organise aujourd’hui des accueils et retraites thérapeutiques au contact de la nature, et forme à l’accompagnement bienveillant avec une vision systémique du vivant.

Les événements en images

Inscrivez-vous à notre newsletter